Industrie du matelas đŸ˜· et dĂ©confinement du 11.05.2020

Depuis mi-mars, des mesures sanitaires stratĂ©giques ont Ă©tĂ© mises en place par le gouvernement afin de limiter du mieux possible la propagation du virus et de protĂ©ger la population française. Parmi elles, le confinement apparait LA mesure symbolique, qui a fait couler beaucoup d’encre. Pour nos chers lecteurs en quĂȘte d’un bon matelas, cela signifie se retrouver avec plus de difficultĂ©s Ă  l’acquĂ©rir.

Le dĂ©confinement  s’apparente clairement Ă  une bouffĂ©e d’oxygĂšne. A la fois pour chaque individu Ă  la recherche d’une bribe de vie Ă  l’aube de l’étĂ©, tout comme pour les entreprises qui ont un besoin urgent d’une reprise de l’activitĂ© Ă©conomique :  le dĂ©confinement, premier signe du renouveau, mis en place le 11 mai 2020.

 

En tant qu’experts, nous avons cherchĂ© Ă  faire le point sur le marchĂ© de la literie en rĂšgle gĂ©nĂ©rale au 18 mai 2020 

Depuis le 11 mai dernier, bon nombre d’entreprises ont adaptĂ© leurs politiques commerciales mais surtout ont affinĂ© leurs stratĂ©gies de livraison.

Les marques citĂ©es sur notre site internet Top5 Meilleur Matelas permettent Ă  tout client potentiel de commander en ligne en toute sĂ©curitĂ© et de se faire livrer dans les mĂȘmes dĂ©lais. Veuillez noter que les livraisons se font sans contact Ă©tant donnĂ© la situation inĂ©dite rencontrĂ©e. Les transporteurs prennent toutes les mesures nĂ©cessaires pour pouvoir assurer une sĂ©curitĂ© sanitaire sans faille. De ce fait, une commande en ligne de matelas et/ou de produits satellites au matelas tel un protĂšge matelas, un oreiller par exemple, reste fiable, rapide dans la mesure du possible et ne remet pas en question votre sĂ©curitĂ©. 

 

Premier point, nous avons pu constater une grande flexibilitĂ© et une rĂ©activitĂ© exemplaire du commerce en ligne. En commandant sur internet, le client s’affranchit de bon nombre de difficultĂ©s et reste livrĂ© en un temps record.

Second point, le commerce physique a terriblement souffert ces derniers temps, puisque personne n’était dans la possibilitĂ© de se dĂ©placer et/ou le magasin Ă©tait tout bonnement fermĂ©.

TroisiĂšme point, en toute logique, les files d’attente au magasin se multiplient Ă  la suite du dĂ©confinement et les carnets de commandes se remplissent comme jamais. Bonne et mauvaise nouvelle Ă  la fois, puisque les transporteurs risquent d’ĂȘtre dĂ©bordĂ©s et les dĂ©lais de livraison allongĂ©s.

QuatriĂšme point, certains rĂ©approvisionnments ont Ă©tĂ© ralentis due Ă  la crise sanitaire. Il est fort Ă  parier que plusieurs magasins sont encore dans l’attente d’un rĂ©assort.

CinquiĂšme point, les stocks de beaucoup de magasins restent encore Ă©levĂ©s puisque les stocks n’ont pu  s’Ă©couler comme prĂ©vu. On peut s’attendre Ă  des rĂ©ductions intĂ©ressantes par consĂ©quent. A l’aube des French Days, ceci ne peut ĂȘtre que de bon augure.

Rappel: je me protĂšge, je protĂšge les autres.